Actualités

Coronavirus : pass vaccinal dès 16 ans sur les vols intérieurs en France

Un pass vaccinal ou une documentation alternative approuvée est nécessaire pour un vol domestique en France continentale.

Photo : © European Union

En raison de l’épidémie de coronavirus (SARS-CoV-2 ou Covid-19) qui perdure, le gouvernement impose aux voyageurs âgés de 16 ans et plus la détention d’un pass vaccinal pour prendre place à bord d’un vol intérieur en France. Je vous explique quels sont les vols concernés par le passeport vaccinal et comment l’obtenir pour prendre l’avion. Je vous présente également les dérogations possibles à l’obligation vaccinale dans certaines circonstances.

Mise à jour : depuis lundi 14 mars 2022, le pass vaccinal conditionnant l’accès aux vols intérieurs en France continentale est abandonné.

Quels sont les vols et les voyageurs concernés par le pass vaccinal ?

La loi n°2022-46 du 22 janvier 2022 renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire et modifiant le code de la santé publique complétée par le décret n°2022-176 du 14 février 2022 modifiant le décret n°2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire instaurent l’obligation de présenter un passeport vaccinal afin de pouvoir embarquer sur un vol intérieur en France. Ce dispositif entré en vigueur lundi 24 janvier 2022 pourrait s’appliquer jusqu’au 31 juillet 2022 selon la volonté exprimée par le gouvernement.

Par vol intérieur, il s’entend les vols en France continentale (exemples : Paris-Marseille, Nantes-Lyon).

Les vols entre la métropole et l’outre-mer ainsi que les vols entre le continent et la Corse dans les deux sens obéissent à des règles sanitaires différentes, consultez les articles en lien pour en prendre connaissance.

Tous les passagers des vols domestiques en France continentale âgés d’au moins 16 ans sont concernés par le pass vaccinal : les français comme les étrangers, les résidents comme les personnes de passage dans le pays.

Les voyageurs strictement âgés de moins de 16 ans restent soumis au dispositif précédent du pass sanitaire.

Comment obtenir un pass vaccinal valide pour un vol intérieur en France ?

Pour être considéré comme vacciné, il faut avoir reçu la deuxième dose des vaccins AstraZeneca, Moderna, Novavax ou Pfizer depuis au moins 7 jours. La dernière injection doit dater d’au plus 4 mois pour les personnes âgées de 18 ans et 1 mois ou plus, dans le cas contraire une dose de rappel (également appelée « troisième dose ») avec le produit Moderna ou Pfizer est requise. Une éventuelle infection au coronavirus peut remplacer l’une des deux doses de la primo-vaccination ou celle du rappel.

Les voyageurs ayant reçu la dose unique du vaccin Janssen (Johnson & Johnson) depuis au moins 28 jours et au plus 2 mois sont également considérés comme vaccinés. Une dose de rappel Moderna ou Pfizer est nécessaire pour conserver ce statut au-delà de cette fenêtre de temps.

Si le rappel vaccinal est effectué en retard (après expiration de la dose précédente), un délai d’attente de 7 jours après la nouvelle injection s’applique.

Quant aux bénéficiaires des vaccins Sinopharm ou Sinovac (deux injections), ils doivent avoir reçu à titre complémentaire une dose des produits Pfizer ou Moderna depuis au moins 7 jours. Le rappel vaccinal ne les concerne pas, quelle que soit l’ancienneté de la dose complémentaire.

Le pass vaccinal correspond à un certificat de vaccination contre le Covid-19 avec code QR à la norme européenne, ou interopérable avec cette norme, attestant de la complétude d’un des schémas vaccinaux mentionnés précédemment.

Si vous avez été vacciné en France, consultez mon article pour obtenir votre certificat de vaccination Covid-19 européen.

Les personnes vaccinées dans l’Union Européenne (Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Tchéquie) ou dans l’un des 33 Etats tiers interopérables (Albanie, Andorre, Arménie, Cap Vert, El Salvador, Emirats Arabes Unis, Iles Féroé, Géorgie, Islande, Israël, Liban, Liechtenstein, Macédoine du Nord, Maroc, Moldavie, Monaco, Monténégro, Norvège, Nouvelle-Zélande, Panama, Royaume-Uni, Saint-Marin, Serbie, Singapour, Suisse, Taïwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Ukraine, Uruguay, Vatican) reçoivent leur certificat des autorités sanitaires locales du pays de vaccination.

Les personnes vaccinées dans les autres pays doivent demander un certificat d’équivalence vaccinale. Les français suivront la procédure en ligne gratuite du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Les étrangers présenteront leur certificat de vaccination national dans une pharmacie en France afin d’obtenir ce certificat d’équivalence, un service que les officines sont autorisées à facturer jusqu’à 36€.

Quelles dérogations au pass vaccinal ?

Dans plusieurs situations, un test de dépistage positif (dit certificat de rétablissement) ou négatif ou une contre-indication à la vaccination permet tout de même de voyager sur un vol domestique français sans pass vaccinal.

Seuls les tests comportant un code QR réalisés en France, dans l’Union Européenne ou dans un Etat tiers interopérable sont admis dans ce cadre. Les tests réalisés dans d’autres pays ne sont pas reconnus et ne sont pas convertibles.

Certificat de rétablissement de moins de 6 mois

Les voyageurs récemment atteints par la maladie du Covid-19 sont autorisés à prendre un vol intérieur munis d’un certificat de rétablissement à la place du passeport vaccinal.

Le certificat de rétablissement du coronavirus consiste en un résultat positif à un test RT-PCR ou antigénique dont le prélèvement a été effectué entre 12 jours et moins de 6 mois avant le vol (et moins de 4 mois à partir du 15 février). Consultez mon article « Coronavirus : obtenir un certificat de rétablissement pour voyager » pour en savoir plus.

Test de dépistage de moins de 24 heures en début de parcours vaccinal

Les passagers ayant seulement reçu la première dose des produits AstraZeneca, Moderna ou Pfizer et à condition que cette injection ne date pas de plus d’un mois au jour du vol sont autorisés à embarquer munis du certificat justifiant ce début de cycle de vaccination accompagné d’un certificat de résultat négatif à un test de dépistage RT-PCR ou antigénique réalisé moins de 24 heures avant le départ.

Cette flexibilité ne s’applique pas aux personnes n’ayant pas obtenu leur deuxième ou troisième dose dans les temps impartis.

Test de dépistage de moins de 24 heures en cas de motif impérieux

Les passagers ne disposant pas d’un pass vaccinal valide sont autorisés à voyager pour un motif impérieux d’ordre familial ou de santé munis d’un certificat de résultat négatif à un test de dépistage RT-PCR ou antigénique de moins de 24 heures à l’embarquement.

Il relève du bon sens et de la responsabilité individuelle de chacun de déterminer si les raisons du voyage constituent un motif impérieux. Le motif invoqué devra être dûment justifié au personnel de la compagnie aérienne à l’aéroport qui appréciera au cas-par-cas.

Certificat de contre-indication à la vaccination

Le certificat de contre-indication à la vaccination contre le Covid-19 est établi par un médecin en France dans un nombre limité de circonstances d’ordre strictement médical. Consultez votre médecin traitant pour en savoir davantage.

Contrôle du pass vaccinal par la compagnie aérienne

Le pass vaccinal sera réclamé par la compagnie aérienne, au plus tard à la porte d’embarquement du vol. Le certificat de vaccination est à présenter sous forme papier ou électronique, notamment à travers l’application gouvernementale TousAntiCovid.

Le transporteur est tenu de refuser les voyageurs sans passeport vaccinal valide ou ne satisfaisant pas aux règles dérogatoires.

Les passagers arrivant en France sur un vol international en provenance d’un pays extra-européen ne délivrant par des certificats de vaccination interopérables puis effectuant une correspondance sur un vol intérieur sont susceptibles de rencontrer des difficultés, en particulier s’ils sont munis de billets d’avion séparés. Ils doivent obtenir leur certificat d’équivalence vaccinale à la pharmacie de l’aéroport pour être en mesure de poursuivre leur voyage jusqu’à destination finale.

Avez-vous votre pass vaccinal pour prendre l’avion en France durant cette crise du Covid-19 ?

14 commentaires

14 commentaires

  1. Dina

    25 janvier 2022 à 10h03

    Bonjour,

    Les voyageurs qui font l’escale à Paris pour partir à l’étranger sont ils concernés par le pass vaccinal? Merci

    • Thibaud

      25 janvier 2022 à 12h38

      Bonjour Dina. Le pass vaccinal ne s’applique qu’aux vols intérieurs point-à-point. Si le vol domestique et le vol international font partis du même billet et qu’aucun changement d’aéroport n’est nécessaire à Paris (arrivée du premier vol à Orly et départ du vol suivant de Roissy Charles de Gaulle ou vice-versa), le pass vaccinal n’est pas nécessaire.

      • Dina

        25 janvier 2022 à 13h17

        Merci beaucoup

      • Dina

        25 janvier 2022 à 13h56

        Toutefois, le vol du retour pour revenir en France exige t il le pass vaccinal?

        • Thibaud

          25 janvier 2022 à 14h10

          Pas de pass vaccinal non plus dans le sens international vers domestique, sous réserve des mêmes conditions (un seul billet de bout-en-bout, pas de changement d’aéroport). Vous devez cependant satisfaire aux règles sanitaires d’entrée en France qui évoluent régulièrement.

          • Dina

            25 janvier 2022 à 14h14

            Merci beaucoup pour ces renseignements.

  2. olivier

    3 février 2022 à 11h24

    bonjour pour se rendre a l aeroport roissy et prendre un vol international vers l asie ; doit on avoir un pass vaccinal ?merci

    • Thibaud

      3 février 2022 à 20h02

      Bonjour Olivier. Le pass vaccinal ne s’applique pas sur un vol intérieur en correspondance avec un vol international au sein du même aéroport et avec un billet unique.

      • Olivier

        3 février 2022 à 20h48

        Oui mais pour un vol hors union europeene ? Pas vaccinal !? Merci

      • Mary

        6 février 2022 à 08h37

        Bonjour Thibaud
        Pour les vols Corse Continent avec avec une escale car pas de vol direct et 2 titres de transport car pas d’accord entre les 2 compagnies.Doit on avoir le pass vaccinal pour le 2ème parcours ? Merci

        • Thibaud

          6 février 2022 à 13h11

          Bonjour Mary. Avec des billets séparés, vous devez appliquer les règles propres à chaque vol.

          • Mary

            7 février 2022 à 17h26

            Merci beaucoup de m’avoir répondu.
            Je vais me renseigner auprès de chaque compagnie

  3. Marie

    7 février 2022 à 13h18

    Bonjour Thibaud,

    Si nous sommes étudiant français actuellement à l’étranger et dans l’impossibilité d’effectuer le vaccin pour le passe vaccinal complet, les compagnies dans les vols intérieurs peuvent ils refuser l’embarquement? (vol international en correspondance) Merci

Participez à la conversation

N'hésitez pas à écrire un commentaire, vos contributions et autres questions d'ordre général participent à l'enrichissement de cet article et profitent à toute la communauté.

Les situations individuelles ne sont pas étudiées. Pour bénéficier d'une aide ou de conseils personnalisés, accédez au service d'assistance (payant : 12,50€ pour 15 minutes de consultation).

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.

Haut