Actualités

Coronavirus : obtenir un certificat de rétablissement pour voyager

Les voyageurs qui ont été infectés par le Covid-19 peuvent prendre l’avion vers certains pays grâce à un certificat de rétablissement.

Photo : New York National Guard CC BY-ND 2.0

En raison de l’épidémie de coronavirus (SARS-CoV-2 ou Covid-19) qui sévit à travers le monde, les voyageurs doivent prouver leur bon état de santé pour être autorisés à prendre l’avion. À cet effet, certains pays acceptent la présentation d’un certificat de rétablissement du Covid-19. Je vous explique où vous renseigner sur les règles applicables selon votre destination et comment obtenir ce document quand il est admis.

Qu’est-ce que le certificat de rétablissement du Covid-19 ?

En l’état de ses connaissances scientifiques, la Haute Autorité de Santé (HAS) considère que les personnes ayant été contaminées par le coronavirus sont immunisées pendant 6 mois environ après leur infection et recommande de ne pas les vacciner durant cette période. Cet avis est plus ou moins partagé par les autorités sanitaires de plusieurs pays à travers le monde.

D’autre part, les tests de dépistage peuvent continuer à produire un résultat positif durant plusieurs semaines voire plusieurs mois alors même que le patient n’est plus malade, l’empêchant d’embarquer dans un avion lorsqu’un résultat négatif est exigé par la destination.

Dans ce contexte, certains pays acceptent désormais l’entrée des voyageurs sur leur territoire à la vue d’un certificat de rétablissement du Covid-19 (parfois aussi nommé certificat d’immunité post-infection).

Pour savoir si votre destination a pris une telle décision, renseignez-vous :

  • à travers Timatic sur le site IATA Travel Centre (mention recovery certificate en anglais)
  • sur le site des Conseils aux Voyageurs du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères français
  • auprès de l’ambassade ou du consulat de France dans le pays de destination
  • auprès de l’ambassade ou du consulat en France du pays de destination
  • sur les sites du Ministère de la Santé et du Ministère des Affaires Etrangères du pays de destination.

Vérifiez également les règles en vigueur dans le pays de transit en cas d’itinéraire impliquant une correspondance.

Généralement, le certificat de rétablissement est défini comme un résultat positif à un test de dépistage de type RT-PCR. La durée de reconnaissance de ce test varie d’un pays à l’autre, sa validité étant bornée par une date d’ancienneté minimale pour que le passager ne soit plus contagieux et par une date maximale pour qu’il soit toujours immunisé lors du voyage.

La France autorise le certificat de rétablissement du Covid-19 pour les déplacements domestiques en France continentale, pour les déplacements entre la métropole et la Corse et pour entrer en France en provenance d’un pays de l’espace européen. Le décret n°2021-1003 du 30 juillet 2021 modifiant le décret n°2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire assimile le certificat de rétablissement au certificat de résultat positif à un test RT-PCR ou antigénique dont le prélèvement nasopharyngé a été effectué entre 12 jours et moins de 6 mois avant le vol.

L’Espagne, la Grèce, l’Italie et un nombre croissant d’autres pays considèrent aussi le certificat de rétablissement, chacun selon ses propres conditions.

Comment obtenir un certificat de rétablissement pour voyager ?

Suite à un test de dépistage RT-PCR ou antigénique, le patient reçoit un e-mail/SMS contenant un lien vers la plateforme nationale « SI-DEP » où télécharger et imprimer un certificat de test authentifié par un QR code.

Lorsque le document indique un résultat positif, le certificat de test est utilisable comme certificat de rétablissement pour prendre l’avion selon les règles définies par le pays de destination.

Les bénéficiaires de l’Assurance Maladie disposent d’un service en ligne (https://sidep.gouv.fr) pour consulter l’historique de leurs dépistages passés. La connexion se fait à travers le dispositif d’identification FranceConnect. Tous les titulaires d’un accès Ameli sont automatiquement enrôlés dans FranceConnect, aucune création de compte supplémentaire n’est donc nécessaire. Ce portail est en revanche inaccessible aux personnes sans numéro de sécurité sociale (certains français non-résidents et les étrangers de passage dans le pays) qui doivent contacter leur centre de dépistage en cas de perte du lien initialement envoyé.

La durée de conservation d’un test positif sur SI-DEP est de 6 mois à compter du prélèvement. Au-delà, le certificat de test n’est définitivement plus récupérable quel que soit le moyen d’accès.

Il est possible d’importer le certificat dans l’application gouvernementale TousAntiCovid (rubrique Mon Carnet) en flashant son code QR pour détenir une version entièrement dématérialisée de cette preuve de rétablissement, alternative pratique au certificat papier à conserver sur soi.

Depuis le 25 juin 2021, le certificat est délivré dans un format européen harmonisé à l’échelle de 31 pays (Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Tchéquie et Suisse), y compris pour un ancien test dès lors qu’il a moins de 3 mois pour être retrouvé. Grâce à l’interopérabilité du dispositif, il devrait pouvoir être importé dans les diverses applications de passeport sanitaire nationales au fur et à mesure de leur évolution technique.

Attention, les autorités des pays en dehors de l’espace européen peuvent exiger la présentation du document papier.

Avez-vous vérifié les conditions de reconnaissance d’un test positif au Covid-19 en tant que certificat de rétablissement afin de prendre l’avion ?

Écrire un commentaire

Participez à la conversation

N'hésitez pas à écrire un commentaire, vos contributions et autres questions d'ordre général participent à l'enrichissement de cet article et profitent à toute la communauté.

Les situations individuelles ne sont pas étudiées. Pour bénéficier d'une aide ou de conseils personnalisés, accédez au service d'assistance (payant : 12,50€ pour 15 minutes de consultation).

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.

Haut