Actualités

Coronavirus : pass sanitaire pour prendre un vol intérieur en France

Embarquer sur un vol domestique pour voyager au sein de la France continentale est soumis à la détention d’un passeport sanitaire.

Photo : © Gouvernement.fr

En raison de l’épidémie de coronavirus (SARS-CoV-2 ou Covid-19) qui perdure et dans le but d’encourager les français à se faire vacciner au plus vite, le gouvernement impose un passeport sanitaire pour accéder à divers lieux, événements et services dont le transport aérien national. Je vous explique quels sont les vols concernés par le pass sanitaire et comment l’obtenir pour prendre l’avion.

Quels sont les vols et les voyageurs concernés par le pass sanitaire ?

Le décret n°2021-1059 du 7 août 2021 modifiant le décret n°2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire entré en vigueur lundi 9 août 2021 instaure l’obligation de présenter un pass sanitaire afin de pouvoir embarquer à bord d’un vol intérieur en France. Un dispositif renforcé par le décret n°2021-1268 du 29 septembre 2021 qui pourrait s’appliquer jusqu’au 15 novembre 2021 au moins.

Par vol intérieur, il s’entend les vols en France continentale (exemples : Paris-Marseille, Nantes-Lyon).

Les vols entre la métropole et l’outre-mer ainsi que les vols entre le continent et la Corse dans les deux sens obéissent à des règles sanitaires différentes, consultez les articles en lien pour en prendre connaissance.

Tous les passagers des vols domestiques en France continentale âgés d’au moins 12 ans et 2 mois sont concernés par le pass sanitaire : les français comme les étrangers, les résidents comme les personnes de passage dans le pays.

Un passager peut cependant être dispensé du pass sanitaire si son déplacement s’inscrit dans le cadre d’une urgence telle qu’il lui est impossible d’obtenir préalablement au voyage l’un des justificatifs requis.

Comment obtenir un pass sanitaire pour prendre l’avion en France ?

Pour un vol intérieur en France continentale, le pass sanitaire correspond à l’un des documents suivants :

  • un certificat de vaccination contre le Covid-19
  • ou un résultat négatif à un test de dépistage effectué dans les 72 heures qui précèdent le départ du vol
  • ou un certificat de rétablissement du coronavirus
  • ou un certificat médical de contre-indication à la vaccination.

Pass sanitaire pour les voyageurs vaccinés

Pour être considéré comme vacciné, il faut avoir reçu la deuxième dose des vaccins AstraZeneca-Vaxzevria, AstraZeneca-Covishield, Moderna ou Pfizer (première dose pour les personnes ayant été infectées par le coronavirus) depuis au moins 7 jours ou la dose unique du vaccin Janssen (Johnson & Johnson) depuis au moins 28 jours. Les patients ayant bénéficié des vaccins Sinopharm ou Sinovac (deux injections) doivent également avoir reçu à titre complémentaire une dose des produits Pfizer ou Moderna depuis au moins 7 jours.

Les certificats de vaccination doivent obligatoirement être à la norme européenne et revêtir un QR code.

Consultez mon article « Coronavirus : obtenir le certificat de vaccination européen pour voyager » si vous avez été vacciné en France.

Les personnes vaccinées en Europe reçoivent leur certificat des autorités sanitaires locales du pays de vaccination.

Les personnes vaccinées en dehors de l’espace européen demanderont un certificat d’équivalence vaccinale au Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères : suivre la procédure pour obtenir un pass sanitaire pour les français vaccinés à l’étranger hors UE ou la procédure pour obtenir un pass sanitaire pour les touristes étrangers de passage en France vaccinés hors UE.

Pass sanitaire pour les voyageurs non-vaccinés

Les tests de dépistage du Covid-19 reconnus sont : les tests RT-PCR et les tests antigéniques ayant entrainé la délivrance d’un certificat de résultat négatif authentifié par le professionnel de santé. La durée maximale de 72h entre l’heure du prélèvement nasal et l’heure de décollage du vol est stricte. Les autotests effectués sous supervision médicale ne sont plus acceptés depuis le 15 octobre 2021.

Le certificat de rétablissement du coronavirus consiste en un résultat positif à un test RT-PCR ou antigénique dont le prélèvement a été effectué entre 12 jours et moins de 6 mois avant le vol. Consultez mon article « Coronavirus : obtenir un certificat de rétablissement pour voyager » pour en savoir plus.

Seuls les tests de dépistage comportant un code QR réalisés en France ou sur le territoire européen sont admis dans le cadre du pass sanitaire. Les passagers non-vaccinés arrivant en France sur un vol international en provenance d’un pays extra-européen puis effectuant une correspondance sur un vol intérieur doivent donc se refaire tester négatif à l’aéroport français de transit pour être en mesure de poursuivre leur voyage jusqu’à destination finale.

Le certificat de contre-indication à la vaccination contre le Covid-19 est établit par un médecin en France dans un nombre limité de circonstances d’ordre strictement médical.

Contrôle du pass sanitaire par la compagnie aérienne

Le pass sanitaire sera réclamé par la compagnie aérienne, au plus tard à la porte d’embarquement du vol.

Le document justificatif est à présenter sous forme papier ou électronique, notamment à travers l’application gouvernementale TousAntiCovid.

Le transporteur est tenu de refuser les voyageurs sans pass sanitaire valide. La dispense de pass sanitaire pour les déplacements les plus urgents est laissée à la libre appréciation de la situation par le personnel à l’aéroport, sachant que le résultat d’un test de dépistage de type antigénique ou autotest supervisé peut techniquement s’obtenir en moins d’une demi-heure.

Avez-vous votre pass sanitaire pour prendre l’avion en France durant cette crise du Covid-19 ?

Écrire un commentaire

Participez à la conversation

N'hésitez pas à écrire un commentaire, vos contributions et autres questions d'ordre général participent à l'enrichissement de cet article et profitent à toute la communauté.

Les situations individuelles ne sont pas étudiées. Pour bénéficier d'une aide ou de conseils personnalisés, accédez au service d'assistance (payant : 12,50€ pour 15 minutes de consultation).

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.

Haut