Actualités

Coronavirus : test ou vaccin obligatoire pour se rendre en Corse

Les passagers des avions entre le continent et la Corse dans les deux sens doivent être vaccinés ou dépistés du Covid-19.

Photo : Alan Wilson CC BY-SA 2.0

Dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de coronavirus (SARS-CoV-2 ou Covid-19), le gouvernement impose aux voyageurs entre la France continentale et la Corse des formalités sanitaires avant le départ. Je vous explique ces exigences qui concernent tous les vols dans les deux sens.

Mise à jour : depuis lundi 14 mars 2022, l’ensemble des formalités sanitaires pour voyager par avion entre la France continentale et la Corse sont abandonnées. Vaccin, test et attestations ne sont plus nécessaires.

Être vacciné ou dépisté du Covid-19 pour voyager en Corse

Suite au décret n°2022-96 du 31 janvier 2022 modifiant le décret n°2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire, tous les passagers désirant prendre un avion entre la France continentale et la Corse ou entre l’île de Beauté et le continent doivent présenter :

Pour être considéré comme vacciné, il faut avoir reçu la deuxième dose des vaccins AstraZeneca-Vaxzevria, AstraZeneca-Covishield, Moderna ou Pfizer (première dose pour les personnes ayant été infectées par le coronavirus) depuis au moins 7 jours ou la dose unique du vaccin Janssen (Johnson & Johnson) depuis au moins 28 jours. La dernière injection doit dater d’au plus 9 mois, dans le cas contraire une dose de rappel (également appelée « troisième dose ») avec le produit Moderna ou Pfizer est requise.

Les patients ayant bénéficié des vaccins Sinopharm ou Sinovac (deux injections) doivent avoir reçu à titre complémentaire une dose des produits Pfizer ou Moderna depuis au moins 7 jours. Le rappel vaccinal ne les concerne pas, quelle que soit l’ancienneté de la dose complémentaire.

Le certificat de vaccination mentionnant la complétude du schéma vaccinal suivi ou le certificat de résultat du test de dépistage du coronavirus doit être présenté au transporteur aérien pour être autorisé à embarquer, sur papier ou à travers l’application gouvernementale TousAntiCovid.

Seuls les enfants strictement âgés de moins de 12 ans sont dispensés de vaccination et de dépistage.

Etablir une attestation sur l’honneur pour se rendre en Corse

Chaque voyageur doit également remplir une déclaration sur l’honneur attestant qu’il ne présente pas de symptôme d’infection au Covid-19 et qu’il n’a pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de Covid-19 dans les quatorze jours précédant son trajet.

Un modèle d’attestation est disponible sur le site de la compagnie locale Air Corsica.

Ce document devra être présenté à la compagnie aérienne qui est tenue de refuser l’embarquement à toute personne n’étant pas en possession de cette déclaration sur l’honneur.

Partez-vous en Corse prochainement ?

Écrire un commentaire

Participez à la conversation

N'hésitez pas à écrire un commentaire, vos contributions et autres questions d'ordre général participent à l'enrichissement de cet article et profitent à toute la communauté.

Les situations individuelles ne sont pas étudiées. Pour bénéficier d'une aide ou de conseils personnalisés, accédez au service d'assistance (payant : 12,50€ pour 15 minutes de consultation).

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.

Haut