Tunisie

Avis sur un séjour à l’hôtel-club Djerba Castille 4* à Aghir

Découverte de l’hôtel Castille sur l’île de Djerba en Tunisie et retour d’expérience après un séjour de 9 nuits.

Photo : © Flying Smart

Transparence & Confiance. Flying Smart est un blog indépendant et de conviction. Nos articles contiennent des références aux produits de nos annonceurs, Flying Smart peut être rémunéré lorsque vous effectuez une action telle qu'un achat sur le site tiers. Cela finance le contenu que nous vous offrons sans impacter notre ligne éditoriale (comment nous gagnons de l'argent).

L’île de Djerba, au large des côtes tunisiennes, est une station balnéaire prisée par plus d’un million de visiteurs chaque année pour son temps chaud et ensoleillé, ses plages de sable fin et sa mer cristalline.

L’hôtel-club Djerba Castille fait parti des établissements de milieu de gamme offrant un accès direct à la plage. J’y ai séjourné 9 nuits en octobre 2023. J’habite et travaille à Djerba depuis plus de 20 ans et j’aime profiter des infrastructures locales en fin de saison, une période idéale en terme de climat tandis que la plupart des vacanciers sont repartis.

Réservation

J’ai réservé 24 heures à l’avance chez Agoda une « chambre assignée à l’arrivée » pour un seul occupant en formule tout compris / all inclusive, d’abord pour 4 nuits. Un séjour que j’ai prolongé de 5 nuits supplémentaires en effectuant une réservation similaire sur le même site la veille du check-out initialement prévu. Le montant total facturé par Agoda s’élève ainsi à 281,04€ pour un prix moyen de 31,23€ par nuit.

Une taxe de séjour de 3 TND par nuit plafonnée à 7 nuits (soit 21 dinars) est à régler sur place en supplément.

Rejoindre l’hôtel

L’hôtel Djerba Castille est situé en bord de mer, dans la zone touristique d’Aghir sur la façade est de l’île.

J’ai rejoint l’hôtel en taxi depuis le centre-ville d’Houmt Souk, un trajet de 25 minutes pour 14,300 TND au compteur.

Arrivée et enregistrement à l’hôtel

Je suis arrivé à l’hôtel peu avant 14h30. Le gardien qui surveille le portail extérieur me demande si je dispose d’une réservation puis téléphone à la réception avant de me laisser entrer.

Je complète une fiche de police et paye 12 dinars de taxes par carte bancaire. Le réceptionniste m’informe des horaires des repas puis me remet une clé pour la chambre n°215 située au même niveau dans le bâtiment principal. Pour obtenir une serviette de plage, il faut laisser une caution récupérable de 10 dinars que je règle en espèces contre reçu.

La chambre

À l’ouverture de la porte, une chambre surannée apparait : sol carrelé beige et murs peints en jaune, vieux mobilier tirant vers l’orange, dans un style oriental douteux.

Passée cette première impression, les lieux se révèlent propres (à l’exception du bois décoratif autour du lit qui est revêtu d’une épaisse couche de poussière) tandis que les équipements sont fonctionnels et la literie correcte.

Le lit double est pourvu d’un matelas pour deux personnes (et non pas deux matelas individuels rapprochés tel que cela se pratique dans d’autres établissements). Deux oreillers et quatre coussins reposent dessus. Une table de chevet est présente de chaque côté du lit, l’une disposant d’une prise électrique et l’autre d’un téléphone. Des appliques murales assurent l’éclairage. Une banquette pour un troisième couchage est face au lit.

Une table surmontée d’un miroir et d’un téléviseur (10 dinars de caution pour obtenir la télécommande) longe le mur principal, avec un tabouret ainsi que 3 prises électriques. Un placard encastré renferme des planches et une penderie avec des cintres, un oreiller supplémentaire et deux couvertures sont à disposition. Deux fauteuils, une table basse et un miroir en pied complètent l’équipement mobilier de la chambre.

La salle de bain est aménagée avec un lavabo récent et une baignoire. Un sèche-cheveux est présent. Deux serviettes de toilette, deux draps de bain, un tapis pour le sol et deux verres à dents sont fournis, ainsi que deux savons et des flacons de gel douche et de shampooing.

Les WC sont séparés de la salle de bain.

La chambre bénéficie d’un système de climatisation et de chauffage dont la marche et la température sont réglables.

Cette chambre sans balcon a vue sur un angle de la piscine extérieure. Un rideau permet d’occulter la lumière complètement.

Le ménage est réalisé quotidiennement par des femmes de chambre désireuses de concourir au bon déroulement du séjour, les serviettes sont remplacées et les produits d’hygiène renouvelés.

J’ai correctement dormi durant mon séjour à l’hôtel Castille. Les couloirs sont équipés d’un revêtement au sol amortissant les bruits de roulement des valises. Les animations en terrasse cessent totalement à minuit, avec un niveau sonore réduit à partir de 23 heures.

La connexion à internet en Wi-Fi était malheureusement inaccessible depuis la chambre, le point d’accès semblant trop éloigné.

Restauration

La plupart des clients du Djerba Castille séjournent en formule « all inclusive » : repas et boissons sont inclus dans le prix.

Le petit-déjeuner est proposé entre 07h à 10h au réfectoire sous forme de buffet. Des produits sucrés comme salés, chauds et froids, sont disponibles : crudités, charcuteries, légumes frits, œufs, fromage, yaourt, pains, viennoiseries, fruits… ainsi que du lait, du thé, du café, du chocolat, des jus. Une offre plus restreinte est également servie jusqu’à 11h au bar central pour ceux ayant choisi de faire une grasse matinée.

Les buffets au déjeuner (entre 12h30 et 14h30) et au dîner (19h à 21h) offrent un vaste choix de plats internationaux pour satisfaire tous les goûts et envies : viandes et poissons en sauce ou grillés, fruits de mer, pâtes, riz, légumes, pizzas… Des produits nobles tel du crabe apparaissent à certains repas. Des plats typiquement tunisiens sont aussi proposés. Fromages, fruits et gâteaux au dessert, parfois de la glace. Eau et boissons gazeuses sont offertes, du vin peut être acheté en supplément.

À noter que le buffet du déjeuner est également dressé au snack bar derrière la piscine.

Pour le goûter, des crêpes sont servies entre 15h30 et 17h00 au bar de la piscine.

Restauration collective cuisinée sur place, les produits étaient relativement bons et qualitatifs. Les prestations variaient suffisamment d’un repas à l’autre, je n’ai pas eu l’impression de manger la même chose à chaque repas. Les buffets étaient achalandés jusqu’à la fin de la plage horaire annoncée, rendant inutile toute précipitation à l’ouverture du réfectoire et les jeux de coudes qui vont avec.

De manière générale, le service en salle suivait avec le personnel qui débarrasse et remet les tables en état au fur et à mesure. Le chef de salle veille et intervient lors des flottements.

Entre les repas et jusqu’à 23h, il est possible de se rendre au bar central pour obtenir diverses boissons softs (sodas, jus, café, thé, chocolat) ou alcoolisées (vins, bières et spiritueux locaux, cocktails). Des boissons sont également servies au bar de la piscine jusqu’en fin d’après-midi.

L’eau n’est disponible qu’à des fontaines situées à proximité des bars. Pour obtenir une bouteille d’eau, il faut payer le prix fort, c’est hors formule tout inclus. Il en résulte une consommation excessive de gobelets en plastique à usage unique. Une économie de bout de chandelle pratiquée par l’hôtelier en dépit du bon sens !

Plage, piscine et activités

L’hôtel Djerba Castille borde la plage de sable fin de la zone touristique d’Aghir, l’une des plus belles de l’île. Parasols et chaises longues sont à disposition tout au long de la journée. Une équipe d’agents de sécurité veille à la quiétude des lieux.

Le Castille dispose d’une vaste piscine extérieure (la température en cette fin octobre permettait de s’y baigner sans difficulté pour entrer dans l’eau) sous la surveillance d’un maitre-nageur. Un tobogan amusera les jeunes. Pour faire barboter les plus petits, il existe deux bassins séparés.

L’hôtel compte également une piscine intérieure chauffée, ouverte durant la saison hivernale uniquement.

Une aire de jeux pour les enfants figure parmi les installations.

Une équipe d’animateurs propose des activités sportives et ludiques à ceux qui souhaitent participer. Tel n’est pas mon cas et je n’ai pas été enquiquiné.

Départ de l’hôtel

Le jour du départ prévu par ma réservation initiale, je me suis présenté dans la matinée à la réception pour régler le supplément de taxes dû pour la prolongation du séjour. Je conserve ma chambre.

L’heure limite du check-out est fixée à midi. Je restitue la clé de la chambre au réceptionniste ainsi que la serviette de plage accompagnée du reçu de la caution, je récupère les 10 dinars de garantie laissés à l’arrivée. Au portail extérieur de l’hôtel, le gardien téléphone à la réception pour vérifier que tout est en ordre avant de me laisser sortir.

Avis

Ouvert en 2002 et exploité pratiquement tel quel depuis lors, l’hôtel Djerba Castille mérite d’être rénové. Les chambres d’un autre temps sont le point faible de l’établissement.

Le Castille a cependant aussi des atouts : la proximité immédiate de la plage, une très grande piscine extérieure, des buffets variés plutôt qualitatifs, un état général de maintenance et de propreté correct.

Le tarif que j’ai payé me semble cohérent avec le niveau d’ensemble et par conséquent je suis relativement satisfait du séjour.

Séjournerez-vous à l’hôtel Djerba Castille ?

Écrire un commentaire

Participez à la conversation

N'hésitez pas à écrire un commentaire, vos contributions et autres questions d'ordre général participent à l'enrichissement de cet article et profitent à toute la communauté.

Les situations individuelles ne sont pas étudiées. Pour bénéficier d'une aide ou de conseils personnalisés, accédez au service d'assistance (payant : 20€ pour 15 minutes de consultation).

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.

Haut