Actualités

Coronavirus : test PCR requis pour transiter via Amsterdam-Schiphol

Test de dépistage obligatoire pour prendre l’avion vers les Pays-Bas, y compris pour les passagers Air France-KLM en correspondance.

Photo : Flying Smart CC BY 4.0

En raison de l’épidémie de coronavirus (SARS-CoV-2 ou Covid-19), les Pays-Bas exigent que les voyageurs arrivant dans le pays aient préalablement effectué un voire deux tests de dépistage. Une obligation également imposée aux passagers transitant par les aéroports néerlandais dont Amsterdam-Schiphol (AMS). Les clients d’Air France et de KLM sont directement impactés. Je vous explique ces règles sanitaires en vigueur pour une durée indéterminée.

Mise à jour : l’obligation de dépistage pour les passagers en correspondance dans les aéroports néerlandais est supprimée, l’article a été actualisé avec les modalités d’admission dans le pays valables à compter du 18 août 2021.

Effectuer jusqu’à deux tests de dépistage du Covid-19 pour embarquer vers les Pays-Bas

Les modalités de dépistage varient selon que les Pays-Bas sont la destination finale du voyage ou sont seulement une escale en route vers un pays tiers.

Passagers entrant sur le territoire néerlandais

Les Pays-Bas demandent à tous les voyageurs désireux de prendre un vol à destination finale du Royaume de présenter un résultat négatif à un test de dépistage RT-PCR du Covid-19 réalisé dans les 48 heures qui précèdent le départ ou à un test antigénique de moins de 24 heures.

Sont cependant exemptés d’effectuer le test de dépistage du coronavirus :

Les voyageurs en provenance d’une liste de pays non-européens considérés comme à très haut risque font l’objet de mesures renforcées, avec un test de dépistage RT-PCR requis quel que soit le statut vaccinal. Le prélèvement doit être effectué dans les 24 heures qui précèdent l’heure d’embarquement. Alternativement, il est possible d’effectuer le test dans les 48 heures mais il doit être complété par un test antigénique réalisé moins de 24 heures avant le départ.

Voyageurs en transit par un aéroport des Pays-Bas

Les passagers effectuant seulement une correspondance dans un aéroport néerlandais, même s’ils ne quittent pas la zone de transit, sont également concernés par une obligation de dépistage quand ils ont embarqué dans un pays à haut-risque de contamination par le coronavirus (dont la France).

Les voyageurs âgés de 13 ans et plus en escale sont tenus de présenter un résultat négatif à un test de dépistage RT-PCR du Covid-19 réalisé dans les 72 heures qui précèdent l’heure d’arrivée aux Pays-Bas.

Comment faire le(s) test(s) requis ?

Pour savoir comment faire un test PCR en France avant de prendre l’avion, consultez mon article à ce sujet. Renseignez-vous aussi sur les modalités du dépistage dans votre pays de destination ou de résidence pour revenir en France via les Pays-Bas.

Les compagnies aériennes sont tenues de refuser l’embarquement à tout voyageur ne s’étant pas conformé aux prérequis pour un déplacement vers ou via les Pays-Bas. Les certificats de résultat des tests doivent être établis en français, en anglais, en néerlandais, en allemand, en espagnol, en italien ou en portugais. Ils seront contrôlés aux comptoirs d’enregistrement ou à la porte d’embarquement.

Remplir une déclaration sanitaire

Tous les passagers dès 13 ans prenant un avion vers les Pays-Bas doivent soumettre une déclaration sanitaire. Ce document doit aussi être complété pour un vol au départ des Pays-Bas. Ce sont donc 2 exemplaires qu’il faut remplir pour un voyage comprenant une escale dans un aéroport néerlandais (4 exemplaires pour un aller-retour avec correspondance dans chaque sens).

Le formulaire est disponible sur le site du Gouvernement.

Pour en savoir plus sur les mesures sanitaires en vigueur aux Pays-Bas, consultez les sites :

Avez-vous effectué les tests de dépistage et complété le formulaire nécessaires pour vous rendre aux Pays-Bas ?

Écrire un commentaire

Participez à la conversation

N'hésitez pas à écrire un commentaire, vos contributions et autres questions d'ordre général participent à l'enrichissement de cet article et profitent à toute la communauté.

Les situations individuelles ne sont pas étudiées. Pour bénéficier d'une aide ou de conseils personnalisés, accédez au service d'assistance (payant : 12,50€ pour 15 minutes de consultation).

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.

Haut