Organisation

Bien choisir son siège en avion grâce aux plans des cabines

Accéder aux plans cabines des compagnies et aux avis d’autres passagers pour choisir les meilleures places dans un avion.

Photo : Flying Smart CC BY 4.0

Pour choisir sa place dans un avion, la plus adaptée à ses envies et à ses contraintes, il faut connaitre la configuration de l’appareil amené à réaliser le vol réservé. Je vous explique comment accéder aux plans détaillés des cabines de votre compagnie aérienne pour sélectionner le siège qui vous convient tout en déjouant quelques pièges.

Quelle est la meilleure place dans un avion ?

La définition du meilleur siège dans un avion varie selon les préférences et les besoins de chaque passager. Toutes les cabines des compagnies aériennes ne se ressemblent pas non plus. Il n’y a donc pas de réponse universelle.

Couloir ou hublot ? Chacun a de bonnes raisons pour choisir un emplacement plutôt qu’un autre, certains voyageurs privilégient l’accessibilité quand d’autres ne veulent rien manquer de la vue extérieure.

Le premier rang de la cabine ou d’un compartiment ainsi que les rangées situées au niveau des portes et des issues de secours, offrent généralement plus d’espace pour les jambes.

Les passagers soucieux préfèreront certainement les ailes où les turbulences se font le moins sentir.

Pour maximiser ses chances d’occuper seul une rangée à l’occasion d’un vol n’affichant pas complet, mieux veut opter pour l’arrière de l’appareil.

Les pièges à éviter en choisissant son siège dans l’avion

Les sièges du milieu font l’unanimité : personne n’en veut à moins d’occuper une rangée en famille ou entre amis. Mais demander à être assis côté fenêtre pour se retrouver contre une cloison aveugle est une expérience décevante… tout comme être assis côté couloir à proximité des cuisines ou des toilettes.

Les voyageurs pressés, qui ne jurent que par le premier rang, débarqueront avec difficultés s’ils ont dû placer leur bagage de cabine derrière eux en l’absence de coffre disponible au-dessus de leur tête. Evidemment, les derniers deviennent les premiers lorsque la sortie de l’appareil s’effectue par la porte arrière.

Siéger au premier rang de la cabine ou d’un compartiment, c’est renoncer par définition aux équipements adossés à la rangée précédente. Si aucune tablette n’est présente dans le bras du fauteuil, elle est installée puis retirée par un membre d’équipage selon l’organisation du service. Quant au système de divertissement, à moins d’être également logé dans l’accoudoir, il est fixé sur la cloison.

Aux issues de secours ainsi qu’au rang qui précède, le siège ne s’inclinera probablement pas et sera sans doute démuni d’accoudoir côté porte.

La possibilité d’incliner un fauteuil situé devant une cloison séparatrice est parfois limitée. Choisir un siège derrière une cloison à laquelle un berceau peut être fixé, revient à prendre pour compagnon de voyage un bébé potentiellement bruyant.

Consulter le plan cabine avant de réserver un siège

Pour bien choisir son siège à bord d’un avion, il est utile de se référer au plan cabine du modèle d’appareil spécifiquement prévu pour effectuer le vol.

Un même type d’appareil est aménagé différemment d’une compagnie à l’autre : la configuration d’un Airbus 320 chez Air France n’est pas similaire à celle d’un A320 appartenant à Easyjet. Les cabines d’un même modèle d’avion varient également au sein d’un même transporteur : chez Air France, la flotte A320 est composée de 4 configurations différentes.

SeatGuru référence les plans des cabines de 175 compagnies à travers le monde et décrit les points forts et les points faibles de chaque siège. Mieux encore, il permet aux passagers de laisser des commentaires et des photos.

Pour obtenir automatiquement le plan cabine approprié, il suffit de renseigner la compagnie aérienne, la date et le numéro du vol. Il est possible aussi de rechercher un plan de cabine par compagnie et par type d’appareil.

Un code couleur est attribué à chaque siège pour les catégoriser : vert pour les bons sièges, blanc pour les sièges sans particularité, orange pour les sièges méritant une attention particulière, rouge pour les mauvais sièges. Le survol d’un fauteuil avec la souris affiche plus d’informations pour se faire sa propre opinion : prise électrique, écran de divertissement, écart avec le rang précédent, largeur de l’assise, inclinaison du dossier, accoudoir, visibilité…

Le plan cabine localise les portes et issues de secours (emergency exit), les cuisines (galley), les toilettes (lavatory), les vestiaires (closet) et les emplacements où des berceaux pour bébé peuvent être fixés (bassinet).

Plan cabine B787-9 Air France

On apprendra par exemple grâce au plan cabine du Boeing 787-9 Dreamliner d’Air France conçu par SeatGuru que les sièges 41A et 41K côté hublot n’ont en réalité pas de fenêtre. Le passager souhaitant admirer la terre vue du ciel sait maintenant qu’il doit soigneusement éviter ces deux là.

Les plans cabine de SeatGuru ne sont pas synchronisés avec les systèmes informatiques des compagnies aériennes. Il faut donc afficher sa réservation sur le site internet de la compagnie en parallèle de SeatGuru pour étudier les sièges effectivement disponibles sur le vol concerné puis bloquer celui finalement retenu.

Quelle est votre place préférée à bord d’un avion ?

Écrire un commentaire

Participez à la conversation

N'hésitez pas à écrire un commentaire, vos contributions et autres questions d'ordre général participent à l'enrichissement de cet article et profitent à toute la communauté.

Les situations individuelles ne sont pas étudiées. Pour bénéficier d'une aide ou de conseils personnalisés, découvrez mon service de consulting.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.

Haut