Émirats Arabes Unis

Avis sur un séjour à l’hôtel Golden Tulip Al Barsha Dubaï 4*

Découverte de l’hôtel Golden Tulip Al Barsha à Dubaï et retour d’expérience après 6 nuits en chambre supérieure.

Photo : © Flying Smart

Aux Emirats Arabes Unis, Dubaï attire les visiteurs du monde entier pour le tourisme comme pour les affaires. J’ai séjourné 6 nuits à l’hôtel Golden Tulip Al Barsha en février 2022. J’ai choisi cet établissement milieu de gamme d’un quartier résidentiel car il combine plusieurs avantages : bon emplacement pour rayonner dans la ville, facilement accessible avec les transports en commun et à pieds, un prix intéressant même à la dernière minute.

Réservation

Deux jours avant mon arrivée à Dubaï, j’ai réservé une « chambre supérieure avec lit king size » en occupation simple avec petit-déjeuner inclus. Je m’y suis pris en deux fois.

J’ai d’abord acheté une première nuit dans le cadre d’une formule vol + hôtel chez Expedia. La part relative à l’hébergement s’élève à 68,64€ ramenée à 18,64€ à l’aide d’un bon de réduction de 50€ offert par le programme de fidélité de cette agence de voyage en ligne. Une taxe locale de 15 AED est à régler sur place en supplément.

J’ai ensuite payé cinq nuits sur le site de Golden Tulip afin de profiter d’un tarif « Prepay & Save » avec 10% de réduction pour les membres du programme de fidélisation Flavours Instant Benefit de la chaîne hôtelière. Le prix est de 274,20 AED par nuitée toutes taxes comprises.

Le montant final pour le séjour s’établit ainsi à 362,41€ soit en moyenne 60,40€ par nuit.

Rejoindre l’hôtel

L’hôtel est situé dans le quartier résidentiel Al Barsha 1, à deux minutes à pieds de la station de métro Mashreq sur la ligne rouge. Le trajet depuis l’aéroport international de Dubaï (DXB) se fait sans correspondance, en 40 minutes pour un coût de 7,50 AED avec la NOL Card.

Attention ! Plusieurs sites internet, y compris celui de Golden Tulip, mentionnent la proximité de l’hôtel avec la station de métro Sharaf DG. Il s’agit du nom que portait l’actuelle station Mashreq avant sa sponsorisation par la banque émirienne en 2020. La dénomination Sharaf DG a ensuite été réattribuée à une autre station (anciennement Al Fahidi) située sur la ligne verte à plus de 15 km de là. Pas vraiment le même coin, ce qui occasionne des confusions.

Arrivée et enregistrement à l’hôtel

J’ai atterri à Dubaï au cœur de la nuit tandis que le check-in à l’hôtel ne débute officiellement qu’à 14h00. J’ai emprunté le premier métro pour rejoindre l’établissement où je suis arrivé peu avant 6 heures du matin.

Le réceptionniste me propose de prendre place dans un (confortable) canapé du lobby jusqu’à ce qu’une chambre soit disponible dans le courant de la matinée. Il m’offre une bouteille d’eau puis éteint la lumière, ce qui me permettra de profiter d’un moment de sommeil.

Son collègue qui a pris la relève me fait signe vers 11h que ma chambre est prête.

Il était prévu que j’acquitte localement une taxe pour la nuit réservée via Expedia, mais il me réclame aussi les 1371 AED prépayés sur le site de Golden Tulip : le règlement n’aurait pas été traité – un état de fait impossible à vérifier par moi-même dans l’instant, le délai bancaire pour voir apparaitre la transaction sur ma carte n’étant pas écoulé. L’hôtel appartenant à un groupe d’envergure, je cède et je n’aurai effectivement aucun débit en double à déplorer.

Je complète une fiche de police, une carte d’accès m’est remise puis je suis accompagné jusqu’à ma chambre.

La chambre

J’ai réservé une « Superior Room », une catégorie intermédiaire entre la « Standard Room » et la « Deluxe Room » proposées par l’établissement. Des suites sont aussi disponibles.

Immédiatement sur la droite en entrant, un grand placard avec tiroirs et penderie renferme un coffre-fort électronique, une table de repassage et un fer à repasser. Le meuble est suivi d’un porte-bagage.

À l’opposé, un bureau suffisamment large pour y travailler à l’aise et une chaise. Sur le bureau, un plateau comporte une bouilloire électrique, deux verres et deux tasses ainsi que des bouteilles d’eau, du thé et du café qui seront généreusement renouvelés tout au long du séjour.

Au centre de la pièce, le lit double est encadré par deux tables de chevet avec leur éclairage individuel. Sur le mur d’en face, une télévision est accrochée à un meuble de rangement contenant un réfrigérateur. Une table basse et un fauteuil club complètent l’équipement de la chambre.

La fenêtre est revêtue d’un filtre opacifiant tandis que les rideaux suppriment toute lumière extérieure.

La salle de bain comporte un lavabo à une seule vasque ainsi qu’une baignoire. Un sèche-cheveux est présent, divers produits d’hygiène et de beauté sont fournis. Les toilettes sont dans la salle de bain.

Le ménage est réalisé chaque après-midi, un mode d’organisation qui a le mérite d’éliminer tout réveil matinal intempestif.

J’ai apprécié le confort de la literie, la propreté de la chambre et son insonorisation. Le mobilier montre quelques signes de vieillissement mais il reste parfaitement fonctionnel.

La connexion à internet Wi-Fi est rapide et stable. À noter, mais ce n’est pas du ressort de l’hôtel, que la fonction voix sur IP de certaines applications grand public (Messenger, Skype, WhatsApp, etc.) est bloquée aux Emirats Arabes Unis et que l’usage d’un VPN ne permet pas toujours de contourner cette décision sécuritaire des autorités. Les outils professionnels Microsoft Teams et Google Meet sont quant à eux utilisables normalement.

Restauration

Le petit-déjeuner était inclus dans le tarif que j’ai sélectionné lors de ma réservation. Il est proposé en salle sous forme d’un buffet en libre-service. Une affiche à l’entrée indique que les photos sont interdites.

L’hôtel ne fait pas dans le raffinement pour son petit-déjeuner, mais le choix et la quantité sont là : bar à salade, fruits, pâtes en sauce, saucisses, œufs durs ou omelette, légumes frits, pains, viennoiseries, céréales, laitages …

Piscine

Il y a une piscine sur le toit de l’hôtel, ouverte en journée et surveillée par un maitre nageur. Ses dimensions réduites ne permettent pas de faire des longueurs mais seulement de barboter un moment sous le soleil de Dubaï. L’absence d’espace ombragé sur la terrasse empêche d’y rester bien longtemps.

Départ de l’hôtel

Les règlementations sanitaires en temps de pandémie de Covid-19 compliquent les voyages internationaux. Un résultat négatif à un test de dépistage RT-PCR est exigé par les autorités du pays via lequel je transite (Jordanie) pour regagner mon pays de résidence (Tunisie).

En partenariat avec un laboratoire d’analyses médicales, l’hôtel organise la venue en chambre d’un agent pour réaliser le prélèvement nasopharyngé contre la somme de 200 AED. Paiement en espèces uniquement, un distributeur de billets de la banque Mashreq est présent au métro.

Rendez-vous pris la veille au soir, le préleveur passera à 08h30 le jour de mon départ pour un résultat remis sur papier en milieu d’après-midi.

Sans autre formalité que restituer la carte d’accès à ma chambre, je quitte l’hôtel autour de 23h pour emprunter le dernier métro en direction de l’aéroport.

Avis

La localisation de l’hôtel Golden Tulip Al Barsha Dubaï est relativement centrale par rapport à différents lieux d’intérêt de la ville : Dubaï Expo, Marina, Mall of the Emirates, Burj Khalifa. Sa proximité du métro et son accessibilité à pieds depuis la station Mashreq est un vrai plus dans une ville originellement conçue pour le tout-voiture.

D’autre part, le personnel s’est montré souriant et serviable tout au long du séjour rendant celui-ci agréable.

Irez-vous dormir à l’hôtel Golden Tulip Al Barsha de Dubaï ?

Écrire un commentaire

Participez à la conversation

N'hésitez pas à écrire un commentaire, vos contributions et autres questions d'ordre général participent à l'enrichissement de cet article et profitent à toute la communauté.

Les situations individuelles ne sont pas étudiées. Pour bénéficier d'une aide ou de conseils personnalisés, accédez au service d'assistance (payant : 12,50€ pour 15 minutes de consultation).

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.

Haut