Organisation

Location de voiture, une carte de crédit presque toujours nécessaire

Pour louer un véhicule, le conducteur principal doit fournir en caution une carte de crédit ou une carte bancaire à débit différé.

Photo : Atomic Taco CC BY-SA 2.0

Pour prendre possession d’un véhicule de location, le conducteur principal devra systématiquement ou presque fournir au loueur une carte de crédit à son nom et prénom. Je vous explique la raison derrière cette exigence des entreprises de location, quelles sont les cartes de paiement qui sont qualifiées de carte de crédit et les solutions alternatives parfois possibles.

Pourquoi faut-il une carte de crédit pour louer une voiture ?

Avant de prêter un véhicule, toute entreprise de location de voitures souhaite obtenir des garanties financières pour couvrir les risques qu’elle prend avec son client. Le loueur veut être certain de pouvoir :

  • récupérer son véhicule à l’issue de la période de location convenue
  • être indemnisé des éventuels dommages causés au véhicule
  • être remboursé des amendes pour infractions routières commises par le conducteur.

De son côté, le client souhaite pouvoir louer une voiture sans pour autant payer une caution de plusieurs milliers d’euros – une somme importante qu’il n’a généralement pas sur lui, ni même d’ailleurs sur son compte bancaire.

Pour résoudre l’équation, les agences de location de voitures s’appuient sur les cartes de crédit.

Une carte de crédit est une réserve d’argent ou un débit différé

Dans la plupart des pays du monde, une carte de crédit est adossée à une réserve d’argent accordée par un établissement financier au titulaire de la carte après analyse de sa situation financière. En cas d’utilisation, les modalités de remboursement entre le porteur et l’émetteur de la carte sont fixées par le contrat de crédit sous-jacent.

En France, une carte de crédit est plutôt associée à un compte bancaire et la banque émettrice fixe un plafond mensuel d’utilisation. Les paiements effectués sont débités du compte à la fin du mois en une seule fois. C’est ce que nous appelons la « carte à débit différé ». Assurez-vous que la mention CREDIT est bien présente au recto de la carte.

Ces deux systèmes ont un point commun : une autorisation de paiement donnée par un émetteur de carte de crédit à un commerçant est irrévocable.

En imposant au conducteur de fournir comme caution une carte de crédit à son nom et prénom avec une autorisation de paiement au moins égale au montant de la franchise restant à sa charge en cas d’incident, l’entreprise de location sécurise le prêt du véhicule sans avance d’argent du locataire.

Comment réserver une location de voiture sans carte de crédit pour la caution ?

La réservation avec une carte, la caution avec une autre

Le numéro de carte bancaire à indiquer lors de la réservation d’une location de voiture sert à payer d’avance le prix de cette location ou à garantir que les conditions d’annulation seront respectées. Ce règlement peut être effectué au moyen d’une carte de paiement de tout type (carte de débit, carte de crédit, carte prépayée).

Cependant, le conducteur devra toujours présenter une carte de crédit à son nom et prénom pour prendre possession du véhicule.

Le temps qui sépare une réservation effectuée à l’avance du premier jour de location peut donc être mis à profit par le conducteur pour commander une carte de crédit à sa banque.

Ajouter un second conducteur

Avec ou sans supplément de prix selon les agences de location, des conducteurs additionnels peuvent être désignés dans le contrat de location d’un véhicule. Seul le conducteur principal doit fournir une carte de crédit à son nom et prénom.

Le conducteur sans carte de crédit peut donc être accompagné par une tierce personne titulaire du permis de conduire et d’une carte de crédit à son nom et prénom qui retirera la voiture en tant que conducteur principal, le conducteur sans carte de crédit s’inscrivant comme deuxième conducteur.

Souscrire une assurance avec rachat de franchise

Certaines agences de location de voitures proposent un contrat d’assurance sans franchise à la charge du locataire en cas d’incident. Dans ce cas, le conducteur est généralement dispensé de fournir une carte de crédit.

Attention, le coût d’une telle assurance est souvent aussi élevé que le prix de la location du véhicule en elle-même.

Avez-vous bien une carte de crédit (ou carte à débit différé) pour votre location de voiture ?

Écrire un commentaire

Participez à la conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut