Actualités

Redressement judiciaire pour Aigle Azur, des effets sur les passagers

En redressement, Aigle Azur continue de voler mais ne peut temporairement plus rembourser ou indemniser les passagers.

Photo : Victor CC BY-NC-ND 2.0

Le Tribunal de Commerce d’Évry a placé lundi 2 septembre 2019 la compagnie Aigle Azur en redressement judiciaire. Le transporteur aérien fait face à de graves difficultés financières et à un conflit d’actionnaires. Les avions continuent de voler, mais cette mise en redressement a des conséquences qui impactent les passagers. Je vous explique ce qu’il en est.

Aigle Azur, la compagnie aux multiples vies

Plus ancienne compagnie aérienne privée française en activité, la vie d’Aigle Azur depuis 1946 alterne entre périodes heureuses et tumultueuses.

Depuis sa dernière grande transformation il y a 15 ans, le transporteur est un acteur majeur de la desserte de l’Algérie. Très dépendante de ce marché, Aigle Azur s’est retrouvée à plusieurs reprises en situation délicate pour rapatrier ses recettes encaissées en Algérie.

Avec l’arrivée de nouveaux actionnaires en 2017 qui ont renfloué l’entreprise, la compagnie a entrepris une diversification de ses dessertes, en ouvrant des lignes en Europe et au Moyen-Orient et en débutant une activité long-courrier (Brésil et Chine). Mais la compagnie continue à afficher des pertes et les actionnaires sont appelés à remettre au pot.

Durant l’été 2019, un conflit entre les actionnaires a éclaté, dont les multiples rebondissements ont perturbé le bon fonctionnement de la société. Dernier épisode en cette rentrée, la direction de l’entreprise a demandé et obtenu l’ouverture d’une procédure de redressement judiciaire.

La compagnie protégée de ses créanciers

Une procédure de redressement judiciaire a pour objectif de permettre à une entreprise, qui ne peut plus payer ses dettes mais qui conserve un potentiel, de poursuivre ses activités, d’établir et de mettre en œuvre une nouvelle stratégie pour l’avenir, en la plaçant temporairement à l’abri de ses créanciers. Toutes les créances nées avant la mise en redressement judiciaire ne peuvent être poursuivies en recouvrement, ainsi que celles contractées ultérieurement mais inutiles à la continuation de l’activité.

Un passager d’Aigle Azur est un créancier de l’entreprise, notamment quand :

  • il détient un billet d’avion pas entièrement utilisé
  • la compagnie lui doit de l’argent pour toute raison.

Même si les vols se poursuivent, la mise en redressement de la compagnie a donc des conséquences financières pour les passagers actuels et futurs.

Conséquences du redressement pour les passagers d’Aigle Azur

Remboursement des billets suspendu

Si vous détenez un billet d’avion flexible et que vous ne souhaitez plus voyager, vous devez bien entendu effectuer votre demande d’annulation et de remboursement comme les conditions du tarif vous le permettent. En revanche, le montant qui vous est dû pourrait ne pas vous être versé tout de suite par Aigle Azur.

Paiement des indemnisations bloqué

Si Aigle Azur vous doit une indemnisation pour un refus d’embarquement, un vol annulé ou retardé, un bagage perdu ou endommagé, vous devez suivre les démarches habituelles auprès du service client afin de faire valoir vos droits. Mais là encore, vous ne pouvez malheureusement pas compter sur un paiement rapide de votre indemnité.

Apurement des dettes

Les sommes qui vous sont dues ne sont pas définitivement perdues. Le but ultime de la procédure de redressement ouverte par le Tribunal de Commerce est de parvenir à un retour à meilleure fortune d’Aigle Azur.

Le juge établira un plan de redressement précisant les dettes que l’entreprise devra rembourser et sous quel délai. Ce plan d’apurement du passif sera connu à l’issue de la procédure judiciaire, qui peut durer quelques mois seulement comme 2 ans. La mise en œuvre du plan de redressement (et le remboursement des dettes) peut prendre jusqu’à 10 ans.

Une baisse des prix ?

Aigle Azur poursuit actuellement ses opérations, mais une suspension des vols peut intervenir à tout moment. En cas d’échec de la procédure de redressement, une liquidation sera prononcée et les actifs pourraient être insuffisants pour rembourser intégralement les passagers.

Pour retrouver la confiance des clients et remplir ses avions, Aigle Azur baissera peut-être ses tarifs. Ceux en capacité d’assumer le risque de perdre le coût de leur billet en cas d’annulation bénéficieront alors des petits prix mis en vente.

Êtes-vous impacté par la mise en redressement judiciaire d’Aigle Azur ?

Écrire un commentaire

Participez à la conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut