Suisse

Avis sur un séjour à l’hôtel Ibis Budget Genève Aéroport 1*

Découverte de l’hôtel Ibis Budget Genève Aéroport et retour d’expérience après 3 nuits dans cet établissement économique.

Photo : Flying Smart CC BY 4.0

Les hôtels économiques à Genève sont comme tout le reste en Suisse : très chers ! Une solution pour trouver un prix moins élevé est de se rendre dans une commune frontalière côté français (Ferney-Voltaire, Prévessin, Saint-Genis-Pouilly). Mais cela fait augmenter par la même occasion le temps et le budget à allouer au transport : la carte journalière régionale coûte 15,80€ par personne.

Pour retenir les visiteurs de passage sur son territoire, l’administration genevoise a un bon plan : les transports en commun dans Genève sont offerts à tous ceux qui passent la nuit dans un hôtel de la ville.

J’ai séjourné 3 nuits au Ibis Budget Genève Aéroport en novembre 2018. J’ai choisi cet hôtel car, une fois la gratuité du transport prise en compte, la différence de coût avec un établissement similaire en France était largement effacée (c’était même moins cher). Avec l’avantage d’être en Suisse, entre l’aéroport et le centre-ville de Genève.

Réservation

J’ai réservé 6 jours avant sur le site Expedia. La « chambre avec lits jumeaux » en occupation double était vendue 61,25€ par nuit pour les deux premières nuits et 81,38€ pour la troisième nuit. J’ai utilisé un code promo Expedia de -10% réduisant le prix total à 183,49€ au lieu de 203,88€. Le petit-déjeuner n’est pas inclus. Une taxe de séjour s’élevant à 2,50 CHF par personne et par nuit doit être payée sur place en supplément.

Rejoindre l’hôtel

Les transports en commun pour rejoindre Genève sont gratuits pour les passagers qui arrivent par avion à l’aéroport. Le ticket est à récupérer à un distributeur spécifique présent dans la salle de livraison des bagages immédiatement avant la sortie.

L’hôtel est situé sur la ligne de bus n°10 Aéroport <> Rive qui fonctionne tous les jours entre 05h du matin et 02h le lendemain (jusqu’à minuit le dimanche) avec 2 à 8 fréquences par heure (consulter les horaires). Descendre à l’arrêt Balexert-Pailly. Le temps de trajet est d’environ 7 minutes.

Les bus poursuivent leur route jusqu’au centre-ville de Genève, en passant par la gare Cornavin.

Arrivée et enregistrement à l’hôtel

Après un vol aux aurores, mon compagnon de voyage et moi sommes arrivés à l’hôtel autour de 09h00 alors que le check-in ne débute normalement qu’à midi.

L’hôtel n’était pas complet la nuit précédente et le réceptionniste nous accorde immédiatement une chambre au deuxième étage, sans demander un supplément de prix. Les taxes de séjour sont à régler d’avance. Le paiement en espèces et en euros est accepté, au taux de change 1 CHF = 1 EUR.

Il nous remet à chacun une carte Geneva Transport Card, le sésame pour utiliser gratuitement les transports en commun dans la ville. Elle est valable pendant toute la durée du séjour, jour du départ inclus.

La chambre

La porte d’entrée ouvre sur un petite pièce chauffée aux murs bleu et jaune.

Immédiatement à gauche, un espace de toilette. C’est un caisson : d’un côté des WC séparés, de l’autre un lavabo et une douche. Un rideau à tirer tient lieu de séparation avec le reste de la chambre. Deux gobelets jetables, un savon, du gel douche et du shampooing sont fournis. Le linge mis à disposition est constitué d’une serviette par personne et d’un tapis de bain.

L’espace nuit est équipé de 2 lits côte à côte avec un petit support de chaque côté pour table de chevet. Les bagages peuvent être rangés sous les lits. On trouve également une petite table avec sa chaise, un écran de télévision et un miroir en pied accrochés au mur. Deux planches en hauteur font office d’espace de rangement et de penderie.

C’est vraiment basique mais tout est propre. Le ménage est effectué quotidiennement.
La connexion à internet WiFi fonctionne.

Nous avons très bien dormis pendant les 3 nuits, sans entendre les avions – visibles par la fenêtre – qui atterrissent ou décollent non loin.

Restauration

L’hôtel propose le petit-déjeuner en supplément et dispose également d’un restaurant. Nous n’avons rien testé de tout cela.

Nous avons préféré prendre notre petit-déjeuner chaque matin dans le centre commercial Balexert situé juste en face.

Départ de l’hôtel

Nous avons effectué notre check-out en milieu de matinée. Aucune formalité particulière.

Avis

L’hôtel Ibis Budget Genève Aéroport est un très bon choix pour limiter la facture globale d’un court séjour à Genève ou pour une nuit d’escale entre deux avions.

La gratuité des transports en commun pour les clients de l’hôtellerie suisse annule la différence de prix avec un établissement de même gamme côté français. L’hôtel étant situé sur le parcours d’une ligne de bus qui dessert l’aéroport, la gare de train et le centre-ville, l’accès aux principaux nœuds de transport et aux lieux d’intérêt de la ville est facile et rapide.

L’infrastructure et les services de l’hôtel sont réduits au strict minimum pour tirer les prix vers le bas mais la qualité reste présente sur les points essentiels pour passer une bonne nuit.

Nous avons vraiment apprécié de disposer d’une chambre dès notre arrivée matinale.

Irez-vous dormir à l’hôtel Ibis Budget Genève Aéroport ?

Écrire un commentaire

Participez à la conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut