Organisation

Voyager aux États-Unis sans visa, les règles du Visa Waiver Program

Guide des conditions à respecter pour être autorisé à voyager aux USA sans visa avec le Visa Waiver Program.

Photo : © Shutterstock

Pour aller aux États-Unis, un visa n’est pas forcément nécessaire. Grâce au Visa Waiver Program (VWP ou programme d’exemption de visa), de nombreux voyageurs sont dispensés des démarches administratives auprès d’un consulat américain. Je vous explique quels sont tous les critères que vous devez remplir pour être autorisé à vous rendre aux USA sans visa et j’attire votre attention sur certaines restrictions.

Personnes bénéficiaires du Visa Waiver Program

Nationalité du voyageur

Le voyageur souhaitant se rendre aux États-Unis sans visa doit posséder la nationalité d’un des 38 pays suivants : Allemagne, Andorre, Australie, Autriche, Belgique, Brunei, Chili, Corée du Sud, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Islande, Irlande, Italie, Japon, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Monaco, Nouvelle-Zélande, Norvège, Pays-Bas, Portugal, République tchèque, Saint-Marin, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Taïwan, Royaume-Uni.

Les porteurs d’une double nationalité irakienne, iranienne, soudanaise ou syrienne ne peuvent en revanche pas bénéficier du VWP.

Précédents voyages effectués

Toute personne ayant voyagé en Irak, Iran, Libye, Somalie, Soudan, Syrie ou au Yémen depuis le 1er mars 2011 ne peut être exemptée du visa d’entrée aux États-Unis dans le cadre du VWP.

Séjours éligibles au Visa Waiver Program

Motif du séjour

Le voyage aux États-Unis doit avoir pour but de faire du tourisme, conduire des affaires ou transiter sur le sol américain à destination d’un autre pays.

Les motifs acceptés par la police aux frontières américaine (CBP) sont ceux relevant du visa visiteur non-immigrant B-2 pour un séjour touristique, généralement :

  • tourisme
  • rendre visite à des amis ou à des proches
  • recevoir un traitement médical
  • assister à un événement social
  • participer en tant qu’amateur non-rémunéré dans un événement musical, sportif ou équivalent.

Dans le cadre d’un séjour pour affaires, les raisons acceptées sont celles relevant du visa B-1, soit généralement :

  • engager des transactions commerciales
  • négocier un contrat
  • mener des rendez-vous avec des associés
  • assister à une convention ou à une conférence scientifique, éducative, professionnelle ou d’affaires
  • entreprendre des recherches indépendantes.

Le détail des règles relatives aux visas B-1 et B-2 sont consultables dans le manuel des affaires étrangères 9 FAM 402.2.

Durée du séjour

La durée du séjour ne doit pas dépasser 90 jours. La sortie du territoire avant l’expiration de ce délai est obligatoire, aucune extension n’est possible sur place.

Un court déplacement dans un pays frontalier (Canada, Mexique, îles des Caraïbes) après une entrée aux États-Unis est comptabilisé dans les 90 jours. Une réadmission aux USA n’entraine pas la remise à zéro de la durée du séjour.

Documents nécessaires pour le Visa Waiver Program

Passeport

Chaque voyageur doit être titulaire d’un passeport personnel, émis par l’un des 38 pays qui participent au Visa Waiver Program.

Ce passeport doit être électronique, avec le symbole symbole_e-passport figurant sur sa couverture.

Il doit être valide pour toute la durée du séjour aux États-Unis (seuls les citoyens du Brunei doivent avoir un passeport valide au moins 6 mois après la date de retour envisagée).

Billet de retour ou de continuation

Le voyageur doit disposer d’un billet de retour ou de continuation vers un pays tiers, la date réservée devant se situer dans la fenêtre des 90 jours autorisés.

La destination finale de ce billet ne doit pas être au Canada, au Mexique ou dans une île des Caraïbes (sauf à en être un résident étranger).

Autorisation ESTA

Tout passager désirant embarquer à bord d’un vol à destination des États-Unis sans visa grâce au Visa Waiwer Program doit être en possession d’une autorisation de voyage ESTA (Electronic System for Travel Authorization) délivrée par l’administration américaine et en cours de validité.

Pouvez-vous voyager aux États-Unis sans visa ?

Écrire un commentaire

Participez à la conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut