Billetterie

Corriger une erreur de nom sur un billet d’avion : quand, comment ?

A l’enregistrement ou à l’embarquement, les compagnies vérifient que le nom du passager concorde entre billet d’avion et passeport.

Photo : DaKaTotal CC BY-NC-ND 2.0

Les billets d’avion sont nominatifs. Pour s’assurer qu’une personne qui se présente est bien le passager attendu, la compagnie aérienne compare le nom et le prénom mentionnés sur le titre de transport avec les données inscrites sur la pièce d’identité du voyageur. En cas de divergence, l’embarquement peut être refusé à l’aéroport. Je vous explique comment procéder selon l’erreur commise à l’achat du billet.

Les erreurs qui n’en sont pas

Les systèmes informatiques des compagnies aériennes sont disparates et les données d’identification du passager sont présentées de manières différentes d’un document à un autre.

Une barre oblique ( / ) est souvent ajoutée entre le nom et le prénom du passager. Le prénom semble parfois modifié.

A titre d’exemple, Monsieur Jean-Pierre Durand peut être affiché comme :

  • DURAND/J (seule la première lettre du prénom apparait)
  • DURAND/JEANPIERRE (le trait d’union du prénom est supprimé)
  • DURAND/JEANPIERREMR (le genre du passager – MR, MS ou MRS – est accolé au prénom)

Si l’identité du passager comporte plusieurs prénoms, ils pourront apparaitre attachés ou séparés par un point. Exemple avec Monsieur Jean-Pierre René Durand : DURAND/JEANPIERRERENE ou DURAND/JEANPIERRE.RENE

Le prénom du passager est parfois tronqué à cause d’une limite de caractères (DURAND/JEANPIERRERE).

Toutes ces présentations ne comportent aucune erreur. Pas de correction à effectuer ni d’inquiétude à avoir.

Les erreurs courantes

La faute d’orthographe mineure

Tant que l’erreur de saisie ne porte pas à croire qu’une personne en remplace une autre, la compagnie ne devrait pas causer de difficultés pour un écart mineur : Monsieur Durand devrait pouvoir voyager avec un billet au nom de Monsieur Durant.

Les compagnies aériennes savent faire preuve de souplesse car elles sont en permanence confrontées aux problématiques de la transcription approximative des différentes langues du monde en caractères romains.

L’inversion du nom de famille et du prénom ne devrait également poser aucun souci.

En revanche, Jean-Pierre n’embarquera probablement pas avec un billet émis pour Jean-Paul et il est sans doute préférable de régulariser la situation avant de se rendre à l’aéroport.

Le changement d’état civil

Un changement d’état civil entraine des difficultés. Typiquement, quand un billet d’avion est réservé au nom d’une femme mariée dont la pièce d’identité ne comporte que son nom de jeune fille.

L’idéal est de mettre à jour les documents d’identité avant le voyage.

Sinon produire le livret de famille, un acte, jugement ou décret prouvant le changement d’état civil aidera la compagnie aérienne à établir la concordance des noms pour autoriser l’embarquement. Cela reste au bon vouloir du transporteur.

Modifier le nom du passager en cas d’erreur

Les conditions générales de transport et les conditions tarifaires de la compagnie aérienne fixent les règles concernant la modification de l’identité du passager.

La compagnie n’autorise aucune correction

L’immense majorité des compagnies vendent des titres de transport non-cessibles (le billet d’avion ne peut pas être transmis à un autre passager). Leur système de réservation ne permet même pas de corriger une erreur minime.

Les agents du comptoir d’enregistrement acceptent généralement les fautes d’orthographe mineures.

Si l’erreur est plus importante, il faut malheureusement acheter un nouveau billet d’avion. Le remboursement du billet inutilisé peut être partiel voir nul en fonction des conditions du tarif acheté (mais les taxes d’aéroport sont récupérables).

La compagnie permet les rectifications

Quelques compagnies acceptent tout de même de procéder à des rectifications matérielles (gratuitement ou moyennant des frais administratifs), sous réserve qu’il ne s’agisse pas d’un changement de passager.

Quand cette possibilité existe, il est préférable d’en faire usage pour ne prendre aucun risque de se voir opposer un refus d’embarquement à l’aéroport.

Le billet d’avion est cessible

Les transporteurs low cost font souvent preuve d’une plus grande flexibilité que les compagnies traditionnelles en commercialisant des billets d’avion qui peuvent être cédés à un autre passager.

C’est l’occasion pour eux de facturer des frais de changement de nom qui viendront augmenter leur chiffre d’affaires. Parfois, le prix du billet est recalculé pour prendre en compte le tarif du moment.

Attention à bien comparer le coût de la modification par rapport au prix d’un nouveau billet d’avion pour faire le choix le plus économique.

Comment avez-vous résolu une erreur de nom sur un billet d’avion ?

Écrire un commentaire

Participer à la conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut