Escales

Transit à Casablanca : hôtel et repas offerts par Royal Air Maroc

Royal Air Maroc offre une prestation hôtelière gratuite aux passagers en escale plus de 8 heures à son hub de Casablanca.

Photo : Flying Smart CC BY 4.0

Longue escale en perspective à l’aéroport de Casablanca Mohamed V (CMN) au Maroc ? La compagnie Royal Air Maroc offre l’hospitalité à certains de ses passagers en transit. Elle met gratuitement à votre disposition une chambre d’hôtel et prend en charge votre repas. Je vous explique comment en profiter.

Les heureux bénéficiaires

Pour bénéficier de cette prestation offerte par Royal Air Maroc, le passager doit remplir les conditions suivantes :

  • Etre en correspondance à Casablanca entre 2 vols internationaux effectués par la compagnie Royal Air Maroc
  • Avoir une réservation pour le premier vol disponible vers la destination finale (connexion la plus courte)
  • La durée de l’escale est supérieure à 8 heures
  • Etre autorisé à sortir de l’aéroport (dispensé du visa d’entrée au Maroc ou titulaire d’un visa marocain).

Si vous remplissez toutes ces conditions, Royal Air Maroc vous offre alors :

  • Une chambre à l’hôtel Relax Airport situé à 3 km environ de l’aéroport
  • Le transport aller-retour en navette entre l’aéroport et l’hôtel
  • Un ou plusieurs repas à l’hôtel selon la durée de l’escale.

Si vous ne remplissez pas toutes ces conditions, des prestations alternatives peuvent tout de même vous être servies par la RAM dans certains cas.

Fonctionnement pratique

A votre descente d’avion à l’aéroport de Casablanca et si vous êtes déjà muni de votre carte d’embarquement pour le prochain vol, suivez le marquage au sol de couleur rouge « Sortie » qui vous amènera au contrôle d’immigration. Récupérez une fiche de police avant de vous engager dans la file d’attente, elle vous sera réclamée par le policier qui apposera un cachet d’entrée dans votre passeport. Descendez les escaliers qui mènent à la salle de livraison des bagages puis franchissez le contrôle douanier. Vous avez atteint le hall public des arrivées.

Si vous n’avez pas reçu votre carte d’embarquement lors de votre enregistrement à l’aéroport de départ, suivez dans ce cas à votre descente d’avion le marquage au sol de couleur jaune « Correspondance – Vols internationaux » qui vous mènera au comptoir « Transit – Correspondance » où votre carte d’embarquement vous sera remise. Une fois celle-ci en main, dirigez-vous vers la sortie comme indiqué précédemment.

Vous devez ensuite récupérer un voucher au bureau « Transit et hébergement » qui est situé au 1er étage, dans le couloir qui fait la liaison entre le terminal 1 et le terminal 2. Pour vous y rendre, prenez un escalier pour remonter à l’étage supérieur. Le bon d’hébergement qui vous sera remis par l’agent de Royal Air Maroc précise la nature de votre prise en charge (type de chambre, nombre de repas) et l’heure à laquelle vous devrez quitter l’hôtel pour revenir à l’aéroport.

Une fois le voucher en votre possession, redescendez au rez-de-chaussée pour quitter l’aéroport. L’arrêt de la navette de l’hôtel se trouve le long de la rue qui longe les terminaux. Le minibus passe toutes les 30 minutes environ. Quelqu’un se proposera sans doute de vous aider à ranger vos bagages dans le coffre, il vous en coûtera un pourboire pour le service rendu.

Au check-in à l’hôtel, le réceptionniste vous remettra la carte d’accès à votre chambre et un bon pour chaque repas du séjour, en échange du voucher de Royal Air Maroc et d’une fiche de police à compléter sur place. Votre chambre est située dans une aile réservée aux passagers de la compagnie.

Les repas sont servis dans un restaurant de l’hôtel qui est lui aussi dédié aux clients de la RAM. Il s’agit d’un buffet en libre service. Vous y accéderez grâce au bon-repas correspondant qui vous a été remis à votre arrivée. L’offre alimentaire proposée est plutôt simpliste, assiettes en plastique et gobelets sont de rigueur.

Au check-out, remettez à la réception la carte de votre chambre puis prenez la navette qui vous reconduira à l’aéroport.

De retour à l’aéroport, préparez votre passeport et votre billet d’avion pour pouvoir accéder au terminal, ils vous seront réclamés par l’agent de sécurité qui garde la porte d’entrée. Montez au 1er étage du terminal 1 ou du terminal 2 d’où décolle votre vol pour accéder à l’embarquement. Munissez-vous d’une fiche de police que vous remettrez complétée à l’agent d’immigration qui tamponnera la sortie dans votre passeport.

Visiter Casablanca pendant le transit

Vous pouvez librement circuler en dehors de l’hôtel pendant toute la durée de votre escale au Maroc.

Casablanca est à près de 40 km de l’aéroport Mohamed V. Pour rejoindre le centre-ville, vous pouvez :

  • prendre un taxi devant l’hôtel qui vous proposera sans doute un forfait de 500,00 MAD pour un aller-retour et une petite promenade, à négocier
  • emprunter la navette gratuite de l’hôtel pour l’aéroport, où vous trouverez les moyens de transport habituels, notamment le train.

Prestations alternatives possibles

Si votre escale à l’aéroport de Casablanca Mohamed V est d’une durée comprise entre 4 et 8 heures, Royal Air Maroc vous offre un bon pour un repas à prendre à l’aéroport aux horaires suivants :

  • Petit déjeuner entre 05h00 et 10h00
  • Déjeuner entre 11h30 et 14h30
  • Dîner entre 19h00 et 22h00.

Si votre escale est supérieure à 8 heures et que vous n’êtes pas autorisé à entrer sur le territoire marocain (vous n’avez pas le visa nécessaire), la RAM dispose de quelques chambres à l’intérieur de la zone sous douane ainsi que d’un salon d’attente.

Pour obtenir l’une de ces prestations, suivez à votre descente d’avion le marquage au sol de couleur jaune « Correspondance – Vols internationaux » qui mène au contrôle de sûreté des passagers en transit permettant d’accéder aux portes d’embarquement pour prendre le vol de correspondance. Avant de franchir ce contrôle, adressez-vous aux agents du comptoir « Hébergement et repas » situé dans cette salle.

Comment s’est passée votre escale à Casablanca ?

11 commentaires

11 commentaires

  1. Cindy

    19 septembre 2018 à 11 h 31 min

    Je viens de voir votre article et justement demain j’ai une escale de 21h à casa. J’aimerai me renseigner justement sur une nuit d’hôtel. A l’achat du billet évidement il ne précise pas que l’on peut bénéficier d’une nuit nuit d’hôtel. Êtes vous sur que tout le monde y est le droit? Peuvent il me le refuser?

    • Thibaud

      19 septembre 2018 à 11 h 52 min

      Bonjour Cindy. Si cette longue escale est bien la connexion la plus courte possible entre vos 2 vols Royal Air Maroc qui font partie d’un même billet, la RAM vous fera bénéficier d’une nuit d’hôtel en suivant la procédure que j’ai décrite. Un refus est toujours possible, notamment si l’hôtel est déjà complet au moment où vous faites votre demande. Bon voyage ! Thibaud

      • Albéric De verdiere

        18 février 2019 à 20 h 47 min

        Bonjour,
        Vous parlez de vols internationaux, est-ce valable si l’on fait escale à Casablanca en arrivant de Paris pour repartir le lendemain vers une autre destination mais au Maroc ?
        Merci d’avance !

        • Thibaud

          18 février 2019 à 21 h 52 min

          Bonsoir Albéric. Royal Air Maroc propose ce service pour les correspondances entre vols internationaux : typiquement les voyages Europe / Afrique via Casablanca quand une escale longue est inévitable. A ma connaissance, ce n’est pas le cas lors d’une correspondance entre un vol international et un vol intérieur. Vous pouvez quand même demander sur place le jour venu (et revenez partager avec nous votre expérience), mais prévoyez un plan B. Bon séjour ! Thibaud

          • Albéric De verdiere

            19 février 2019 à 13 h 40 min

            Bonjour Thibaud,
            Merci pour cette réponse, je vous tiendrais informé!

  2. Amic

    26 septembre 2018 à 4 h 48 min

    Bonjour
    Je pars jeudi 27 sept et j’ai 6h d escale à Casablanca pour me rendre à Ouarzazate . Vais je bénéficier de quelque chose ? Et j ai 9 h d escale pour le retour :/
    D avance merci pour le retour.
    Je suppose que je ne pourrais pas sortir à l extérieur..
    Sylvain

    • Thibaud

      26 septembre 2018 à 10 h 57 min

      Bonjour Sylvain. A ma connaissance, les prestations sont offertes lors d’une correspondance entre 2 vols internationaux. Quand vous suivrez le circuit pour accéder à la salle d’embarquement des vols domestiques, vous passerez devant la salle de transit international : voyez si vous pouvez obtenir quelque chose. Si tel est le cas, n’hésitez pas à revenir ici pour partager l’information avec les lecteurs. Vous avez par contre la possibilité de sortir de l’aéroport en effectuant les formalités de police à Casablanca plutôt qu’à Ouarzazate. Bon voyage ! Thibaud

  3. Nabile Nassim

    22 octobre 2018 à 15 h 41 min

    Bonjour,
    merci pour ces importantes informations.
    un ami avais un escale prévue de 08:05 mais sont premier vol a fait un retard et escale est devenu 07:50. est-ce que il à le droit à la chambre

    merci.

    • Thibaud

      22 octobre 2018 à 16 h 04 min

      Bonjour Nabile. C’est à négocier sur place dans ce genre de cas. Par mon expérience, j’ai pu constater que les agents du bureau « Transit et hébergement » au 1er étage ont une petite marge de manœuvre. A mon avis, la RAM accordera la nuit d’hôtel à votre ami. Thibaud

  4. Francoise

    3 février 2019 à 17 h 21 min

    Je suis en transit de 21h avec mon mari et nos enfants âgées de 4 et 2 ans . Depuis 12h30 nous sommes sans chambre et les enfants sont contraints de se coucher sur des petits matelas par terre alors qu’e Ont fait plus de 6 heures de vols. Nous avions pris nos dispositions pour éviter ce genre de situation, mais la Royal Air Maroc a décalé notre voyage et il n’ Y aucun moyen de recours à cet instant pour sortir de cette souffrance.

    • Thibaud

      3 février 2019 à 19 h 03 min

      Bonsoir Françoise. Si les 2 vols sont dans le même billet, et que la durée de cette correspondance est due à une modification des horaires de la part de Royal Air Maroc, alors la compagnie doit s’occuper de votre famille. Cet article décrit une offre commerciale, mais dans votre cas il s’agit d’une obligation réglementaire. Allez au comptoir « Transit – Correspondance » si vous êtes encore côté piste, sinon au bureau « Transit et hébergement » si vous avez franchi la frontière, pour réclamer votre prise en charge. En cas de refus, allez à l’hôtel de votre choix et vous adresserez une demande de remboursement de tous les frais exposés au service client de la RAM dès votre voyage terminé. Par ailleurs, si vous avez décollé d’un aéroport européen, une indemnité forfaitaire entre 250€ et 600€ par personne vous est peut-être due, en plus du remboursement de ces frais. Bon courage dans ce moment difficile, prenez vos droits si la compagnie ne vous les donne pas ! Thibaud

Participer à la conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut