Billetterie

Différence layover / stopover pour un billet multi-destination

Certains tarifs des compagnies autorisent les stopovers et permettent de multiplier les longues escales avec un seul billet.

Photo : Roderick Eime CC BY 2.0

Les règles tarifaires des compagnies aériennes distinguent deux types d’escale : le layover et le stopover. Je vous explique la différence entre ces 2 notions et comment en profiter pour visiter plusieurs pays en même temps avec un seul billet d’avion, exemple à l’appui.

Layover ou stopover, quelle différence ?

Lorsque vous ne prenez pas un vol direct pour vous rendre de votre point de départ à votre destination finale, vous effectuez au cours du trajet une escale pour changer d’avion. Vous souhaitez généralement que cette escale soit courte mais aussi ne pas avoir à vous préoccuper de vos bagages en soute, pour arriver aussi vite et simplement que possible à destination. Cette escale est appelée layover en anglais.

Selon la définition officielle IATA, un stopover est une interruption volontaire du parcours par le passager, à un point compris entre le point de départ et le point de destination, qui a été préalablement acceptée par le transporteur aérien. Autrement dit, il s’agit d’une escale où vous souhaitez vous arrêter, récupérer votre bagage enregistré en soute et quitter l’aéroport pour visiter le pays, avant de reprendre votre voyage vers votre destination finale une autre fois.

Les tarifs des compagnies aériennes prévoient :

  • l’interdiction de tout stopover
  • 1 ou plusieurs stopover avec paiement d’un supplément de prix
  • 1 ou plusieurs stopover sans frais

Une escale de plus de 24 heures est comptabilisée par les compagnies comme un stopover. Lorsque le stopover est interdit par les conditions tarifaires du billet, l’escale a uniquement pour but de descendre d’un avion pour embarquer dans un autre. Il est par contre possible de rester plus longtemps sur place en optant pour un tarif autorisant ces stopovers.

Tirer avantage du stopover

Vous rêvez de visiter Bangkok en Thaïlande et Hong Kong en Chine ? C’est l’exemple que je vous propose au départ de Paris pour illustrer le principe du stopover.

Si vous effectuez 2 séjours distincts, vous achèterez un billet d’avion aller-retour pour chacune de ces destinations. Cela vous coûtera environ 650€ le billet pour Bangkok et à peu près la même chose pour Hong Kong, soit un total de 1300€.

Si vous préférez visiter les 2 destinations au cours d’un même séjour, vous opterez peut-être alors :

  • Pour l’achat de 3 billets aller simple : un billet Paris / Bangkok pour 500€, un billet Bangkok / Hong Kong pour 150€ et un billet Hong Kong / Paris pour 500€. Total des billets autour de 1150€.
  • Ou pour l’achat d’un billet aller-retour open-jaw dont le vol de retour décolle de la deuxième destination : un billet dont l’aller est Paris / Bangkok et le retour est Hong Kong / Paris pour 650€ plus un billet aller simple Bangkok / Hong Kong pour 150€. Total des billets autour de 800€.

Il est possible de payer moins grâce aux tarifs autorisant les stopovers. Démonstration avec Emirates :

Résultat de recherche GDS sur matrix.itasoftware.com

Emirates propose un billet aller-retour Paris / Bangkok avec 1 stopover à Hong Kong et 1 autre à Dubaï pour 665,70€ permettant de séjourner une semaine dans chaque ville. Soit 3 voyages pour le prix d’un !

Et peut-être même plus avec de l’imagination car la compagnie autorise jusqu’à 4 stopovers dans les règles tarifaires de cet exemple : 1 gratuit et 1 avec supplément de 50€, dans chaque sens.

Quelles destinations avez-vous visité en profitant des stopovers de votre billet d’avion ?

Écrire un commentaire

Participez à la conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut